Association culturelle Nicolas et Dorothée de Flüe
Intervenant en 2006
Alexandre Ogorodnikov
Rescapé de 8 ans de Goulag, confesseur de la foi, fondateur du Foyer d'accueil "L'île de l'Espoir" à Moscou

Né en 1950, Alexandre Ogorodnikov est marié et père de 5 enfants. Cet homme a donné sa vie à la lutte pour la liberté de conscience et la liberté religieuse. Il a livré le plus grand combat qu'un seul homme ait pu mener pour sauver et faire appliquer les droits de l'homme. Alexandre Ogordonikov a passé 99 mois dans ''la zone de la mort'' au Goulag soviétique. Durant cette période, il a suivi régulièrement pendant deux ans une grève de la faim pour obtenir le droit de posséder une Bible ainsi que pour la défense des prisonniers politiques.

 

Après sa libération (1987) obtenue grâce à une campagne internationale soutenue notamment par Ronald Reagan, Margaret Thatcher et Andrej Sakharov, il se met au service des plus pauvres. Il parvient à faire délivrer 20'000 chrétiens prisonniers de conscience. Dans les années de crise de 1989 à 1991 il fonde une aide de bienfaisance pour environ 70'000 personnes et distribue plus de 500'000 repas gratuits.

 

Il a fait aussi de nombreuses interventions aux Parlements d'Autriche, de Belgique, des Pays-Bas, de l'île de Malte, des USA, de France, du Guatemala, de Catalogne et d'Italie et participe à différents congrès internationaux consacrés à l'URSS. En 1996 il nourrit 1'760'000 personnes dans le « Réfectoire chrétien » qu'il a fondé à Moscou et distribue 52 tonnes d'aide aux réfugiés en Abkhazie et en Tchétchénie. En 2002, en parallèle à de nombreux autres engagements humanitaires, il a ouvert à Moscou le premier refuge chrétien pour jeunes filles « L'île de l'Espoir » dans lequel ont déjà été accueillies 579 jeunes filles.