Intervenant en 2018
Franco Bonisoli
Soirée témoignages : Comment la violence a brisé nos rêves; le chemin de la réconciliation
Franco Bonisoli

16 mars 1978 : le Président du Conseil italien, Aldo Moro, est enlevé en pleine rue de Rome par les Brigades rouges, un groupe terroriste d’extrême gauche. Les assaillants assassinent froidement ses cinq gardes du corps. Aldo Moro est retenu en otage 55 jours. Le 9 mai suivant, il est assassiné et son corps est retrouvé dans le coffre d’une voiture.

 

Derrière cette opération, on retrouve Franco Bonisoli, fils d’une famille d’ouvriers communistes, alias « Luigi », membre de la direction stratégique des Brigades rouges et du comité exécutif du groupe terroriste. Il a participé à la prise d’otage d’Aldo Moro et à l’assassinat de ses gardes du corps. Arrêté à 23 ans, Franco Bonisoli sera condamné à la prison de haute sécurité. A 28 ans, après une crise intérieure et une grève de la faim, Franco Bonisoli renonce à la violence et à la lutte armée.

 

Giovanni Ricci est le fils de Domenico Ricci policier et chauffeur d’Aldo Moro, assassiné lui aussi ce fameux 16 mars 1978. Sur les écrans de télévision, Giovanni reconnaîtra son père à la montre qu’il porte au poignet, pendant hors de la voiture.

 

Giovanni Ricci témoignera, avec Franco Bonisoli, de la façon de dépasser la souffrance et la haine.